Gestion locative

Qui peut souscrire à une assurance ou garantie loyer impayé ?

La Garantie Loyer Impayé a été conçue pour permettre aux propriétaires bailleurs de ne pas se retrouver dans une situation délicate en cas de loyers impayés ou de dégradation du logement, et elle sert donc à les indemniser si besoin. Mais qui doit souscrire une assurance loyer impayé, que couvre-t-elle et comment faire pour en avoir une ? Explications. 

Comment fonctionne une Garantie loyer impayé (GLI)  ?

Le rôle de la Garantie Loyer Impayé (GLI) est de se substituer au paiement du loyer d’un locataire lorsque celui-ci ne le fait pas, et ainsi de permettre au propriétaire bailleur de conserver une situation financière stable. Concrètement, si un locataire ne paie pas son loyer malgré les relances du propriétaire et d’un huissier, la GLI entre en jeu. 

Dans ce cas de figure, c’est l’assureur qui va verser au propriétaire bailleur la somme qui lui est due, et qui va également se charger d’aller récupérer cette somme en question auprès du locataire ayant des problèmes de paiement. L’assureur prend donc en charge les démarches administratives et juridiques. 

A noter que, selon votre contrat, cette assurance peut également vous rembourser les frais engendrés par la remise en état du bien, si celui-ci a été détérioré par le locataire, et sous certaines conditions. C’est donc une assurance utile qui vous assure stabilité financière et tranquillité d’esprit. Alors, qui doit souscrire une assurance loyer impayé ? 

exemple d’un contrat de location avec une assurance de loyer impayé

Qui peut souscrire à une GLI ?

Vous l’aurez compris, l’assurance loyer impayé couvre le propriétaire en cas d’impayés : c’est donc le propriétaire qui doit souscrire une assurance loyer impayé. Toutefois, tous les propriétaires bailleurs ne sont pas éligibles. Retour sur les critères d’éligibilité avant de mettre son bien en location.

Quels sont les critères d'éligibilité ?

Le propriétaire bailleur qui doit souscrire une assurance loyer impayé doit louer un bien servant de résidence principale, et pas de local commercial. Le logement doit également répondre aux normes de location, et respecter un loyer fixé par le contrat d’assurance. La plupart du temps, les assureurs refusent d’assurer des loyers supérieurs à 2 500 € par mois. 

Les locataires doivent également correspondre aux critères fixés par l’assureur en matière de solvabilité. La plupart du temps, ceux-ci devront être titulaires d’un CDI et avoir des revenus suffisants, mais aussi prouver leur solvabilité grâce à d’anciennes quittances de loyer et autres documents officiels. 

Les locataires peuvent-ils souscrire une assurance de loyer impayé ?

Non, un locataire ne peut pas être celui qui doit souscrire une assurance loyer impayé, c’est systématiquement au propriétaire bailleur de le faire. Le locataire ne doit donc pas avoir à payer les mensualités liées à la souscription de cette assurance, même si le propriétaire est tout à fait libre de tenir compte de ces frais lorsqu’il établit le montant du loyer du logement, avant l’arrivée des locataires. 

Les propriétaires peuvent-ils souscrire une GLI ?

Oui, c’est le propriétaire bailleur qui doit souscrire une assurance loyer impayé s'il le souhaite. En effet, celle-ci est souvent recommandée mais n’est pas obligatoire. Il devra ensuite s'acquitter des mensualités relatives à cette assurance lui-même : il n’a pas le droit de les facturer aux locataires. 

calcul d’une garantie de loyer impayé pour éviter les impayés dans le cadre d’un investissement locatif

Où et comment souscrire une assurance de loyer impayé ?

Vous savez désormais qui doit souscrire une assurance loyer impayé, et vous souhaitez en trouver une pour vous assurer une tranquillité d’esprit et une stabilité financière ? Voici quelques conseils pour trouver rapidement un contrat qui convient à vos besoins. 

Où trouver une GLI ?

Vous l’aurez compris, c’est le propriétaire bailleur qui doit souscrire une assurance loyer impayé, mais auprès de qui ? C’est simple, comme toute assurance, la souscription à celle-ci se fait auprès d’une compagnie d’assurance privée. 

Comme pour toute assurance, chaque compagnie a ses propres modalités de contrat, et nous vous conseillons donc de prendre le temps de comparer les différentes offres que vous trouverez sur le marché avant de signer votre contrat. 

Pour trouver la bonne assurance, pensez à regarder les conditions de remboursement des loyers impayés, les plafonds fixés par l’assureur mais aussi le pourcentage de loyer qu’il souhaite obtenir chaque mois pour vous assurer. 

Comment souscrire à une GLI ?

Vous êtes un propriétaire bailleur qui doit souscrire une assurance loyer impayé ? Ne vous inquiétez pas, la procédure est relativement simple : il vous suffit de vous rapprocher d’une compagnie d’assurance proposant un contrat de ce type. 

L’idéal est évidemment d’avoir pris le temps de vous renseigner et de comparer les offres en amont, afin de directement vous rendre chez la compagnie qui propose les garanties les plus intéressantes pour vous. 

bien protéger sa rentabilité locative par une garantie de loyer impayé ou GLI

Lors de ce premier contact avec l’assureur, vous pourrez poser toutes vos questions et accepter ou non de vous engager. Si vous acceptez, votre interlocuteur vous expliquera la marche à suivre et vous donnera la liste des documents à fournir. 

Quels sont les documents à fournir pour souscrire à cette garantie ?

Comme c’est le propriétaire bailleur qui doit souscrire une assurance loyer impayé s’il le souhaite, c’est à lui de fournir à l’assureur un certain nombre de documents relatifs à sa situation, au logement et à la situation du ou des locataires. 

Les documents à fournir ne sont pas toujours les mêmes et cela dépend de votre assureur, mais dans la plupart des cas, on vous demandera d’envoyer les documents suivants : 

  • Contrat de bail, 
  • Attestation d’assurance habitation, 
  • Piéces d’identités du bailleur et du locataire, 
  • Etat des lieux d’entrée dans le logement, 
  • Justificatifs de solvabilité du locataire (fiches de paie, contrat de travail, avis d’imposition, quittances de loyer, justificatifs d’allocations, etc). 

A noter qu’il est parfois possible de souscrire une GLI avant d’avoir trouvé des locataires, mais dans ce cas, il s’agit de formules différentes qui sont proposées par peu d’assureurs et qui sont souvent plus coûteuses, puisque l’assureur ne sait pas à quoi est-ce qu’il devra faire face pour la suite. La plupart du temps, une GLI se met en place lors de la mise d’un bail de location (que le bail de location soit notarié ou non).

F.A.Q.

Combien coûte une assurance de loyer impayé ?

Le coût d’une assurance loyer impayé (GLI) varie généralement entre 2 % et 4 % du montant annuel des loyers. Les tarifs dépendent de l’assureur et des garanties choisies.

Quel type de bail n’est pas couvert par l’assurance loyer impayé ?

L’assurance loyer impayé (GLI) est spécifiquement conçue pour les baux résidentiels. Elle ne couvre pas les baux commerciaux ni les locations saisonnières.

Comment garantir le paiement des loyers ?

Pour garantir le paiement des loyers, les propriétaires peuvent souscrire une assurance loyer impayé (GLI) ou exiger une caution d’un tiers. Ces mesures sécurisent les revenus locatifs.

Illustration : https://www.freepik.com/free-vector/company-employees-planning-task-brainstorming_9174471.htm

Confier votre gestion

Confier la gestion de votre bien en moins de 5 minutes

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous re-contacterons au plus vite.

Je fais confiance à Owwner